[GIF] Syntec Rhône-Alpes

Tertiaire Supérieur

Un secteur à fort potentiel 

Les branches représentées par la Délégation de la  Fédération SYNTEC en Rhône-Alpes font partie du « Tertiaire Supérieur ». Ce terme regroupe les métiers qui fournissent aux organisations publiques et privés des prestations intellectuelles complexes, telles que du conseil, des études, des services à valeur ajoutée ou de la formation.
Nécessaires au fonctionnement de l’économie et au développement stratégique des organisations et éléments essentiels de l’attractivité du territoire, ces métiers constituent également par eux-mêmes un secteur économique majeur en fort développement qui représente une part très importante des emplois à forte valeur ajoutée.

Syntec Rhône-Alpes fédère les activités des 6 syndicats présents et actifs dans la région (sur les 9 syndicats nationaux) représentant les métiers du tertiaire supérieur. (un nouveau Syndicat est « né » à Paris : la  Fédération Nationale du Management de Transition- Cela va nous arriver en RA… !)

Au niveau national, Syntec regroupe en plus de ces derniers, les métiers des Etudes Marketing et Opinion, des Relations Publiques et deux membres associés : les industriels de l’informatique et les organisateurs de foires et salons.

La représentativité économique des branches de la Fédération SYNTEC en Rhône-Alpes

La région Rhône-Alpes est dotée d’une grande diversité d’activités du Tertiaire Supérieur.
En effet, les branches représentées par Syntec Rhône-Alpes comptent environ 5 000 établissements pour plus de 60 000 salariés réalisant un chiffre d’affaires de 6,6 milliards d’euros.

Sur la dernière décennie, le nombre d’emplois a augmenté, toutes branches confondues, de près de 35%.
Cela traduit une forte dynamique de celles-ci qui malgré les  différentes crises récentes  et montre leur importance pour l’emploi local.

La représentativité de Syntec en Rhône-Alpes est importante en termes d’emplois et de chiffre d’affaire. Les adhérents représentent près de 40% des branches.
En effet, les grands acteurs de chaque branche sont adhérents à Syntec, gage de dynamisme et de compétitivité pour  la région.

La volonté d’y voir plus clair

Cet ensemble vaste, et hétérogène reste mal encore connu. Les non-spécialistes ont bien du mal à définir ces professions, et à donner des chiffres précis (tels que nombre d’établissements, effectif ou CA) pour chacun de ces métiers.
Il apparaît contradictoire que des activités ayant un impact important sur l’économie  régionale  et la compétitivité du territoire soient si mal connues.

Une forte imbrication des métiers

Les frontières entre les métiers et les branches sont difficile à définir, du fait que ces entreprises sont en mouvement constant. En fonction des opportunités du marché qui s’ouvrent à elles, elles se diversifient pour proposer plusieurs services.
Cela se vérifient par exemple pour des entreprises dont le métier principal est lié au Numérique et qui s’orientent vers des activités d’Ingénierie et de Conseil en Technologie.
De même que certaines entreprises proposent à la fois des services de conseil (management, recrutement) et de la formation.
Il est également compliqué de mettre sur le même plan des établissements qui sont sur le marché concurrentiel et des structures propres à des grands groupes qui réalisent des activités (principalement ou exclusivement) pour leur groupe.

En savoir plus :

Pour définir le poids économique de ces six métiers du tertiaire supérieur en Rhône-Alpes, la délégation de Syntec en Rhône-Alpes a réalisé une étude économique des branches de Syntec Rhône-Alpes.

Cette étude est disponible. Pour l'obtenir, merci de bien vouloir contacter :

Gilles MAURER
SYNTEC  RHONE-ALPES
c/o OPTANCE MANAGEMENT
gilles.maurer@optance.com

 

 

Syntec Rhône-Alpes © 2017 (mentions légales)